9 juin : je retrouve mon coéquipier !

Sans réseau téléphonique, nous avons réussi à reprendre contact, Daniele et moi, grâce au WiFi du camping et à l’application WhatsApp.
Ce matin, je roule 42 km pour le rejoindre puis nous reprenons notre route ensemble. Quelques dizaines de kilomètres en fond de vallée puis nous attaquons le col Albergpass. Les paysages sont toujours splendides même si le soleil manque. Je règle l’assistance du moteur au minimum pour économiser la batterie.
Brèves apparitions du soleil, par chance dans les montées les plus raides. S’il ne donne pas beaucoup de watts, ça regonfle le moral.

Paysages enneigés au col.
Belle descente du col, les jantes chauffent (je n’ai pas de freins à disque sur ce vélo)

Bilan : 172 km, 1500 m de dénivelé positif, 598Wh de charge solaire.