Le voyage solaire d’Étienne Sauze à travers l’Europe

Par hasard, je viens de découvrir le voyage à vélo solaire d’Étienne Sauze qui a parcouru l’Europe en prenant soin de visiter chacune des 28 capitales européennes. Parti en mai 2015, son périple de 7 mois a été riche en rencontres et découvertes.
Encore un bel exemple d’écomobilité, associé ici avec un message positif sur l’Europe, sa richesse et sa diversité culturelle.
En savoir plus : https://www.europeansolartour.com/

Des panneaux solaires sur un vélo ! Comment ?

Installer un panneau solaire sur un vélo peut paraître simple au premier abord. Mais si on souhaite effectuer de longues distances, on est tenté d’embarquer une grande surface de panneaux solaires et l’installation devient alors plus complexe. Depuis 2013, la créativité de chaque Suntriper a donné naissance à de nombreuses solutions originales.
Le tableau ci-dessous présente la variété des combinaisons retenues par les participants des éditions successives du Sun Trip.

position des panneaux solaires
Type de vélo à l’avant en toiture à l’arrière sur remorque
vélo à 2 roues vélo classique + ++++
tandem +
vélo cargo ++++ + + ++
vélo couché ++++ ++
vélo à 3 roues trike ++++ +
trike tandem ++++

Dans le Sun Trip, le règlement autorise une surface de panneaux solaires de 2,5m², pour une puissance maximale de 450Wc (panneaux visibles). L’installation d’une telle surface de panneaux n’est pas simple et peut d’ailleurs orienter le choix du type de vélo : tandem, vélo cargo, vélo couché, tricycle couché (trike), ou inciter à ajouter une remorque. Les contraintes rencontrées obligent parfois le concepteur à installer une surface moindre de panneaux, au détriment de l’autonomie du véhicule.

Avec les vélos cargo, les tandems

Sur le tandem couché/assis de Raf van Hulle, la place assise à l’avant est sacrifiée pour accueillir un panneau, complété par un autre panneau sur remorque (Sun Trip 2013, 2015, 2018). Cette disposition à l’avant se retrouve sur les vélos cargo, sauf pour le vélo cargo expérimenté en 2013 par Lionel Candille avec des panneaux en toiture. En 2018, Éric Morel a en plus un panneau fixé à l’arrière de son vélo cargo.

Avec les vélos couchés

Les panneaux sont très fréquemment installés en “toiture” sur les vélos couchés et sont parfois complétés par un panneau sur remorque.

Avec les trikes monoplace et tandem

Comme sur les vélos couchés, les panneaux sont toujours installés en “toiture” sur les tandems trike, presque toujours sur les trikes monoplace. Ils sont parfois complétés par un panneau sur remorque sur les trikes monoplace.

Avec les vélos classiques

Dans ce cas, les panneaux sont quasi toujours installés sur une remorque, à une ou 2 roues, de dimensions variées.

Une exception : Daniel Jenni qui a installé son panneau en “toiture” sur un vélo classique pour le Sun Trip 2018.

Qui participera au Sun Trip Tour 2019 ?

Tous les prochains Suntripers sont-ils présents sur ces photo-montages ?
Non, si une trentaine sont déjà affichés, il en reste encore une quinzaine ou une vingtaine que nous découvrirons prochainement.
Ils seront sans doute une cinquantaine à prendre le départ, le 6 juillet prochain au Puy-en-Velay, un record !