Belle rencontre dans le Jura

11 août: On the way home after #SunTrip2020 #SunTripFrance

Bois-d’Amont, 10h. La rencontre la plus émouvante de l’été fut assurément celle avec Jean-Yves Faivre.
Après avoir attendu patiemment le soleil, je suis sur le départ quand un vététiste s’arrête pour observer, scruter mon vélo, il semble absorbé dans ses réflexions. Bientôt, la discussion commence, sur les aspects techniques du vélo, puis sur le Sun Trip, le rallye…
Quand je lui dit qu’initialement nous étions censés aller en Chine, Jean-Yves s’anime : “Moi aussi, je devais partir sur les routes de la soie, en moto, avec un copain de Champagnole. J’avais préparé tout l’itinéraire, Ouzbékistan, Tadjikistan, Mongolie… Je voulais faire un reportage photo sur l’architecture persane sur les routes de la soie”.
“Mais la vie en a voulu autrement: une voiture m’a pris mon pied!”

Jean-Yves me raconte son combat contre l’amputation, sa volonté de pouvoir profiter encore de la vie, de pédaler, de randonner… Je suis très ému, lui aussi. Nous pleurons ensemble. Mais la vie a été plus forte, Jean-Yves s’est battu pour sa rééducation, il exprime sa profonde reconnaissance pour son chirurgien.

Jean-Yves me dit son plaisir à rouler à nouveau, grâce au VTT électrique, dans les paysages magnifiques de son Jura. Il connaît toutes les stratégies pour économiser les watts, parce qu’il veut rouler longtemps, 4 ou 5 heures, et ne pas être obligé de s’arrêter batterie vide, au bout de 2h.
Je m’entends lui dire: “Jean-Yves, c’est incroyable, tu as la fibre du suntripeur: le goût du voyage, de la rencontre, de la découverte, de l’effort, tu fais du vélo électrique, et tu es sacrément combatif…. Donne-moi tes coordonnées, on se recontacte pour parler du Sun Trip 2021. Avec un peu de chance, la prochaine édition aura lieu entre Lyon et Canton!”
Même après la fin du Sun Trip, la magie du Sun Trip opère encore…