Prendre le train avec un vélo solaire !

L’after Sun Trip Tour : de Valence à Dijon en passant par Châlon-sur-Saône

Le 20 juillet, je pars de Valence en TER pour rejoindre Châlon-sur-Saône. Je mets à profit l’idée qui a guidé la conception de mon véhicule solaire: pouvoir prendre le train.
Principes:
– un vélo standard est toujours accepté dans les TER et dans certains TGV,
– la remorque est acceptable avec le panneau à la verticale, elle ne prend pas plus de place qu’un vélo.
Pour l’instant, j’ai pris le train un douzaine de fois en France et en Suisse, je ne me suis jamais vu opposer de refus. Touchons du bois!

Au besoin, on peut réduire la longueur en faisant glisser le 3ème panneau sur le 2ème, en moins de 10 minutes.

Dans certains trains (TGV et Lyria), on peut créé l’équivalent d’une housse avec des sacs poubelle et du gros scotch (et pour le vélo, démontage des roues, et quand j’ai le temps, des pédales et du guidon, avant de le mettre en sac).

Le 21 juillet, je termine à vélo le retour sur Dijon, à 34 km/h de moyenne.