Des panneaux solaires sur un vélo ! Comment ?

Installer un panneau solaire sur un vélo peut paraître simple au premier abord. Mais si on souhaite effectuer de longues distances, on est tenté d’embarquer une grande surface de panneaux solaires et l’installation devient alors plus complexe. Depuis 2013, la créativité de chaque Suntriper a donné naissance à de nombreuses solutions originales.
Le tableau ci-dessous présente la variété des combinaisons retenues par les participants des éditions successives du Sun Trip.

position des panneaux solaires
Type de vélo à l’avant en toiture à l’arrière sur remorque
vélo à 2 roues vélo classique + ++++
tandem +
vélo cargo ++++ + + ++
vélo couché ++++ ++
vélo à 3 roues trike ++++ +
trike tandem ++++

Dans le Sun Trip, le règlement autorise une surface de panneaux solaires de 2,5m² au maximum, pour une puissance maximale de 450Wc (panneaux visibles). L’installation d’une telle surface de panneaux n’est pas simple et peut d’ailleurs orienter le choix du type de vélo : tandem, vélo cargo, vélo couché, tricycle couché (trike), ou inciter à ajouter une remorque. Les contraintes rencontrées obligent parfois le concepteur à installer une surface moindre de panneaux, au détriment de l’autonomie du véhicule.

Avec les vélos cargo, les tandems

Sur le tandem couché/assis de Raf van Hulle, la place assise à l’avant est sacrifiée pour accueillir un panneau, complété par un autre panneau sur remorque (Sun Trip 2013, 2015, 2018). Cette disposition à l’avant se retrouve sur les vélos cargo, sauf pour le vélo cargo expérimenté en 2013 par Lionel Candille avec des panneaux en toiture. En 2018, Éric Morel a en plus un panneau fixé à l’arrière de son vélo cargo.

Avec les vélos couchés

Les panneaux sont très fréquemment installés en “toiture” sur les vélos couchés et sont parfois complétés par un panneau sur remorque.

Avec les trikes monoplace et tandem

Comme sur les vélos couchés, les panneaux sont toujours installés en “toiture” sur les tandems trike, presque toujours sur les trikes monoplace. Ils sont parfois complétés par un panneau sur remorque sur les trikes monoplace.

Avec les vélos classiques

Dans ce cas, les panneaux sont quasi toujours installés sur une remorque, à une ou 2 roues, de dimensions variées.

Une exception : Daniel Jenni qui a installé son panneau en “toiture” sur un vélo classique pour le Sun Trip 2018.

Des vélos solaires made in Africa !

Repéré sur Twitter : depuis 2014, une société (ONG ?) développe des véhicules électriques autonomes légers pour l’Afrique. Elle a ainsi déployé des vélos et scooters électriques, des véhicules à 3 et 4 roues, et des stations de recharge, dans des conditions de crédit-bail, location, Pay as you go.
Ses efforts se portent aujourd’hui sur le développement de véhicules alimentés à l’énergie solaire, respectueux de l’environnement et abordables, pour les zones rurales isolées hors réseau électrique en Afrique.

Le site : https://www.solar-e-cycles.com/

Traversée du Kazakhstan en vélo à voile !

Oui, je vous le concède, cet article n’a pas tout à fait sa place sur ce blog, il ne parle pas de vélo solaire.
Mais dès que je l’ai vue sur twitter, je n’ai pas résisté à l’envie de relayer cette aventure qui met en avant une autre forme d’écomobilité, le vélo à voile ! La traversée du Kazakhstan vers le Kirghizstan avec le vaisseau des steppes @asiatrek, génial !
Et puis le soleil joue un rôle dans la formation des vents, non ?

Pour en savoir plus, une vidéo très complète :

Beau témoignage de Romain Neauport sur WEO TV

Romain Neauport (Team O2Feel) est interviewé sur WEO, la chaîne télé des Hauts-de-France. Il raconte son périple, les bons moments, les difficultés aussi. Cet interview est illustré par des images tournées cet été au Kazakhstan par Guilaume Devot de l’équipe d’organisation du Sun Trip.

Rencontre avec des suntripeurs au bord du lac du du Bourget

Cette fin de journée du 15 juin, quelques suntripeurs étaient déjà en train de s’installer lorsque nous sommes arrivés au camping. Les suntripeurs suivants sont arrivés les uns après les autres. Cela nous a donné tout le temps de saluer ceux que nous connaissions, de rencontrer les autres, de découvrir la conception des différents véhicules.

Le trike solaire de Thierry Rassat

Le vélo cargo solaire d’Éric Morel


——————