De Lanslebourg Val-Cenis à Pinerolo en Italie

Sun Trip Tour – 16 juillet, 11ème jour
Ce matin, nous partons tous pour le Col du Mont Cenis, nous roulons groupés pour que l’agence Zeppelin puisse réaliser de belles images de l’ensemble des vélos solaires.
Arrivés au col, un petit bal s’improvise dans l’euphorie générale, entraînés par la poésie de l’Homme Fanfare.
Photo de groupe au lac du Mont Cenis, puis une folle descente jusqu’à Suza.

Là, les suntripeurs se séparent, les uns choisissent la vallée, les autres attaquent le col du Finestre. C’est aussi mon choix, je commence l’ascension en pleine chaleur. Heureusement, très vite la route dispense ses lacets dans un sous-bois bien frais. La contrepartie est l’absence de soleil sur les panneaux.
Je roule derrière Ralf qui monte avec une régularité d’horloger. Nous doublons Bertrand qui s’est arrêté pour laisser refroidir les moteurs de son vélomobile. Nous atteignons bientôt les alpages, la forêt s’éclaircit, nos panneaux captent à nouveau le soleil. Mais le bitume a disparu pour faire place à un chemin de terre. Une pelleteuse étale du sable pour réparer les dégâts d’un orage. Ralf s’ensable et doit pousser son vélo. Je passe, la route pour le sommet est libre.
Au col nous attend l’équipe de l’agence Zeppelin : j’entends vrombir leur drones qui saisit des images des suntripeurs.
Le col est là tout proche: je vois Michel qui est arrivé en premier. Yesss, le fameux col de Finestre est vaincu!

Il ne reste plus que 40 km de descente jusqu’à Pinerolo. Mais il me faudra plus de temps que prévu à cause du glaçage de mes plaquettes de frein et d’une crevaison.