J 20 : aujourd’hui, cap sur Anduze dans le Gard

2 août, de Rousses (Lozère) à Anduze (Gard)

Lever matinal, juste pour constater la couverture nuageuse, puis grasse matinée. Rien ne presse puisque notre destination, Anduze, n’est qu’à une soixantaine de kilomètres. Nous partons finalement vers 10h, toujours sans soleil. Ma batterie contient uniquement l’énergie captée de 18h à 19h au somment du Mont Aigoual et l’énergie régénérée à la descente (vive les moteurs Direct Drive!).

Nous remontons de Rousses dans les gorges du Tapoul, jusqu’au tunnel de Marquairès. Puis nous obliquons sur Le Pompidou sur une toute petite route qui serpente à flanc de montagne. Déjeuner dans le jardin de l’Auberge du Cheval Blanc, on se croirait dans une maison de famille. Nous partageons la table avec un autre randonneur cycliste.

Sur une proposition de Maxence, nous empruntons la Corniche des Cévennes jalonnée par des petits cols, avant de descendre dans la vallée.

L’itinéraire était jusque là assez sauvage, mais à Saint-Jean-du-Gard, le contraste est saisissant : nous pédalons dans le flot de voiture des vacanciers jusqu’à Anduze.

Au gîte d’Anduze, nous retrouvons tous les copains! Yesss! Chacun raconte son aventure, ses mésaventures, ses rencontres…