Stéphane Bertrand : que des galères !

Stéphane Bertrand rencontre plusieurs difficultés : il a crevé 2 fois sur l’autoroute, il a dû se faire tracter par un cycliste chinois et il a été bloqué un jour et demi dans une station service.

En ce moment il traverse une tempête en plein désert, un vent de folie, de côté. Avec l’aspiration des camions qui doublent, c’est l’angoisse. Le cap des 10 000 km est certes franchi mais il avance trop lentement à son goût: 700km en 5 jours.