Test comparatif de rendement énergétique de 3 panneaux solaires flexibles

Après plusieurs jours de pluie, le soleil est revenu ! Il est légèrement voilé mais peu importe : je suis trop impatient de tester les panneaux solaires reçus trois jours plus tôt! Je vais les comparer aux panneaux achetés en 2017 et 2018.
Même si ce test n’a pas de valeur scientifique, les observations m’ont paru suffisamment intéressantes pour être publiées.

Les panneaux en test

panneau solaire 50W panneau A
puissance spécifiée : 50Wc nominal
nombre de cellules : 4 x 4 = 16
fabricant des cellules : non spécifié
classe de cellules : non spécifiée
provenance : achat auprès d’un revendeur réputé sur internet
prix pour 2 x 50Wc : 284 €  en 2017
panneau B
puissance spécifiée : 100Wc nominal
nombre de cellules : 5 x 6 = 30
fabricant des cellules : non spécifié
classe de cellules : classe C (défauts visibles)
provenance : achat sur un célèbre site de vente aux enchères
prix : 135 € en 2018
panneau C
puissance spécifiée : 110Wc nominal
nombre de cellules : 5 x 6 = 30
cellules : Sunpower™ Maxeon
classe de cellules : classe A
provenance : achat auprès d’un fabricant
prix : 350 € (~395 USD)  en 2019

Mesure de la puissance instantanée des panneaux

Ne disposant pas d’appareil de mesure de l’énergie donnée par le soleil, il ne m’était pas possible de mesurer le rendement réel de chaque panneau.
J’ai donc choisi de mesurer la puissance instantanée des panneaux avec des wattmètres, dans les conditions d’ensoleillement du moment. Et j’ai comparé 2 à 2 les panneaux reliés chacun à un régulateur de charge identique chargeant la même batterie.

Puissance mesurée avec les panneaux B et C




Puissance mesurée avec les panneaux A et C

Réserves relatives au protocole de test

Divers éléments pourraient impacter le résultat des mesures et leur analyse :

    • dates de fabrication différentes, dans un contexte de progression régulière du rendement des cellules;
    • différence d’état de vétusté et d’usage des panneaux : panneau C totalement neuf, panneau B ayant parcouru plusieurs milliers de km (vibrations + chocs), panneau A de 2017 jamais utilisé et stocké;
    • différence d’étalonnage des wattmètres non certifiés;
    •  mesures effectuées par soleil voilé (refaire le test dans d’autres conditions d’ensoleillement).

Toutefois, ces éléments ne sauraient remettre en cause fondamentalement les résultats obtenus.

Calculs et résultat

Le panneau C étant le plus puissant, je l’ai pris comme référence.  J’ai calculé le rapport entre la puissance produite par le panneau A ou B et la puissance produite par le panneau C. Le tableau ci-dessus présente l’efficience relative des panneaux A et B en référence au panneau C qui a donc une efficience de 100%.
Poussant la réflexion plus loin, j’ai imaginé une augmentation de la surface de panneaux A ou B pour pour obtenir la même puissance que le panneau C. J’ai alors calculé le coût en panneaux A ou B correspondant, et la surface de panneau correspondante.

Tableau comparatif du rendement de 3 panneaux solaires
NB :  j’ai pris en compte la différence du nombre de cellules (panneau A: 16 cellules, panneaux B et C: 30 cellules).
À l’observation de ce tableau, on peut émettre les remarques suivantes:

Puissance réelle :

  • les panneaux A et B ont une puissance presque identique alors que le panneau A est 2 fois plus cher que le panneau B;
  • la puissance du panneau C est presque double de celle des panneaux A et B.

Prix pour obtenir la même puissance réelle :

  • à puissance égale, le panneau A est 71% plus cher que le panneau C;
  • à puissance égale, le panneau B est 21% moins cher que le panneau C.

Surface pour obtenir la même puissance réelle :

  • à puissance égale, les panneaux A et B occupent 90% de surface de plus que le panneau C (NB : tout cycliste solaire sait combien la place est limitée , sur un vélo ou une remorque).

Remarques personnelles

Des critères objectifs et subjectifs avaient guidé mes achats :

  • en 2017, je découvrais totalement l’univers du panneau solaire, cela m’avait rassuré d’acheter à une grande enseigne reconnue, les nombreux échanges par téléphone et par courriel m’avaient donné confiance.
  • en 2018, je souhaitais expérimenter un format de panneau peu répandu (6×5 = 30 cellules) et je n’avais trouvé sur le marché que ces panneaux à bas prix.
  • en 2019, j’ai eu l’envie et l’opportunité d’investir dans un équipement de qualité, pour augmenter les performances de mon vélo.

Conclusions

  • Un prix élevé n’est pas toujours une garantie de performance du matériel.
  • Des panneaux de rendement moindre (50%) ont un impact fort sur le vélo solaire:  autonomie 2 fois plus faible ou installer 2 fois plus de panneaux. Dans les deux cas, cela dégradera le confort pu la sécurité du cycliste.
  • Une dépense plus élevée pour un matériel de qualité représente à terme une économie: le rapport qualité/prix est bien meilleur.
    Sans compter les autres bénéfices :  autonomie, maniabilité, performance…