Avec Kelle Fabrik, j’apprends à programmer un Arduino

Aujourd’hui, le FabLab Kelle Fabrik organise un atelier pour apprendre à programmer un module Arduino. Je m’y étais inscrit avec enthousiasme.

Quelle relation avec la construction d’un vélo solaire, objecterez-vous?

Eh bien, j’avais vu que certains participants au Suntrip 2013/2015 optimisaient la récupération de l’énergie solaire en orientant leur panneaux solaires.
L’idée a donc germé d’automatiser ce processus et je me suis mis à rêver que, tout en pédalant, mes panneaux s’orienteraient de façon dynamique en fonction du soleil.

Entendons-nous bien : ils s’orienteraient le long d’un seul axe, celui de la trajectoire du vélo. Et bien sûr, je n’activerais cet automatisme qu’en absence de vent (j’ai pu me rendre compte qu’avec du vent, même faible, les panneaux devaient rester bien horizontaux).

Avec Kelle Fabrik, j’apprends à modéliser en 3D…

Deux jours avant cet atelier, j’avais installé le logiciel Blender, libre et gratuit, sur mon ordinateur personnel. En découvrant la complexité de l’interface, j’ai vite abandonné l’exploration, découragé.
Et ce soir, après 2 heures de découverte guidée par l’animateur de Kelle Fabrik, voilà que j’arrive presque à finaliser mon projet ! Je n’en reviens pas !
C’est génial, le partage, la collaboration…
Merci au FabLab d’exister !

Il faut reconnaître qu’il règne ici une atmosphère particulière, enthousiasmante et presque magique.

Premier contact avec « Préférence 3D »

Aujourd’hui, j’ai rencontré Philippe Heinrich, le directeur d’une société dijonnaise spécialisée dans l’impression 3 D et la formation logicielle :

J’ai pu découvrir les différents matériaux permettant d’imprimer des pièces ayant des propriétés mécaniques spécifiques.