Que deviennent les suntripeurs de la route du Sud ?

Alors que la majorité des cyclistes ont choisi le parcours Nord, quelques uns ont choisi un itinéraire au Sud. Alain et Jean-Claude Viguier m’avaient expliqué qu’ils préféraient cet itinéraire plus montagneux pour la beauté des paysages, malgré une distance plus importante pour arriver en Chine : 15000 km au lieu de 12000. Quand on aime, on ne compte pas !
Aujourd’hui, Justin et Anne-Sophie, pédalant et ramant sur leur tandem, sont les premiers à s’approcher d’Istanbul. Jean-Claude et Alain Viguier sont juste derrière eux. Un peu plus loin derrière, arrivent Youssef El Haouass et Mohamed Said Jeberi, en tandem, puis Patrice Plozner en trike.