15 juillet : journée de repos à Val-d’Isère

Je décide d’exploiter cette journée pour réparer ma remorque. J’esplore de multiples directions.
Je passe des coups de fil à Bourg-Saint-Maurice à plusieurs magasins de cycles, sans succès. Francis contacte Tom Papay, un suntripeur 2013 et 2015, qui habite près d’ici et qui viendra nous présenter son film. Il a une remorque Extrawheel, lui aussi, et un poste à souder Mig, mais il faut trouver un soudeur. Je vais voir un agriculteur en haut de la station, il est tout prêt à m’aider mais son équipement est trop puissant pour des tubes aussi fins.

La belle ferme d’Alain :

Un garagiste de Tignes veut bien que je lui montre ma remorque…
Après moultes discussions avec les uns et les autres, je me rends compte que le remède pourrait être pire que le mal. Mieux vaut continuer àinsi…
Advienne que pourra.

Daniele, lui, est content d’avoir encore une fois les honneurs de la presse locale :

Vues : 75