De Dijon à Bruxelles (1)

Nous devons nous regrouper à Bruxelles dès le 12 juin. Comme la météo s’annonce incertaine, je décide de quitter Dijon le 8 juin au matin. France3 me propose une petite interview juste au moment du départ. Évidemment, ça ne se refuse pas. Les échanges sont riches et intéressants, les prises de vue nous entrainent à l’extérieur de la ville. Tant et si bien que je pars finalement en début d’après-midi.

Un sentiment étonnant m’envahit, un mélange d’excitation et de doutes: que vais-je découvrir dans ces pays traversés, comment passerons-nous les frontières par temps de Covid-19?
Allez, partons !

Au deuxième jour, le ciel est beaucoup plus dégagé. Je traverse la Champagne qui a a peu de forêt, aucune haie et beaucoup de champs. Aidé par l’énergie soleil, je parcours 251 kilomètres, départ 8h, stop à 20h.

Au troisième jour, aidé par la météo, je pourrais atteindre Bruxelles mais je préfère rejoindre le groupe des cyclistes solaires qui sont partis de Lyon. Mon itinéraire change de cap, je pars plus à l’est. J’entre en Wallonnie , le relief devient très vallonné et la forêt très présente.

J’arrive au camping et je retrouve mes camarades!!!