Les ennuis successifs m’empêchent d’arriver à l’étape prévue

Après d’autres incidents qui me regardent encore, j’arrive à Lanslebourg. 10 km me séparent du gîte où les autres sont arrivés, où un repas chaud a été mois de côté pour moi.
Mais il est 21h et par SMS, Daniele me rappelle que le règlement du SunTrip nous interdit de circuler après 21h.
Il me faut un hébergement : je tourne la tête, un auberge de jeunesse me tend les bras de l’autre côté du torrent.
Pas de repas chaud, mais un gîte agréable, mon vélo dormira au milieu des laitues et des frisées.