Alain Viguier contraint à l’abandon au sud du Kazakhstan !

Communiqué de l’organisation :
Le 30 juillet, une des batteries du Vélo d’Alain Viguier a pris feu. Pas de blessures mais le temps d’ôter les sacoches du vélo, la deuxième batterie a explosé et le moteur a grillé. Arrivé à l’extrémité sud du Kazakhstan, sur l’ itinéraire le plus désolé et dans l’environnement le plus dur de toute l’aventure, Alain est ainsi contraint à l’abandon. Il va chercher des solutions pour rentrer et rapatrier son matériel.
Jean-Claude a décidé de continuer seul sa route.

Où sont les participants du Sun Trip 2018 ?

Faisons le point sur la positon de chaque participant de ce grand rallye à vélo solaire :

  • 4 ont parcouru plus de 9000 km soit plus des 3/4 du parcours; il s’agit de Raf Van Hulle, Mickaël Joguet, Éric Morel et Stéphane Bertrand;
  • 15 ont déjà effectué plus de 6000 km soit plus de la moitié du trajet et  9 sont arrivés en Chine : Jack Butler, Auguste et Camille Colle, Herman Segers, Laurent Souchet. Plus loin arrivent Daniel Jenni, Peter Helsen, Dirk Huygue, Romain Neauport, Thierry rassat, Lionel Serrat;
  • les 15 autres s’approchent de la moitié du parcours: Paul Baudry, Gregory Lewyllie, Françoise Denel qui a fêté ses 70 ans pendant ce voyage, Michael Polak, Gilles Coural & François Médalle, Catherine & Didier Pozzobon, Corinne Courvalin, Youssef El Haouass & Mohamed Said Jeberi.
  • Justin Lemire-Elmore et Anne-Sophie Rodet se sont envolés de Téhéran pour aller se marier au Canada, ils avaient prévu de ne pas aller jusqu’en Chine;
  • Patrice Plozner est allé jusqu’à Koutaïssi (ქუთაისი) en Géorgie avant de décider de faire demi-tour pour rentrer chez lui, il est aujourd’hui en Turquie, à Ankara,
  • Bernard et Yann Cauquil ont dû se faire rapatrier à cause de trop nombreux ennuis techniques, de même que Michel Bamps.

Stéphane Bertrand : que des galères !

Stéphane Bertrand rencontre plusieurs difficultés : il a crevé 2 fois sur l’autoroute, il a dû se faire tracter par un cycliste chinois et il a été bloqué un jour et demi dans une station service.

En ce moment il traverse une tempête en plein désert, un vent de folie, de côté. Avec l’aspiration des camions qui doublent, c’est l’angoisse. Le cap des 10 000 km est certes franchi mais il avance trop lentement à son goût: 700km en 5 jours.

Raf Van Hulle à 500 km de l’arrivée à Guangdong (Canton) !

Raf Van Hulle a effectué 10 827 km en 41 jours avec son vélo solaire. Il est actuellement à Hengyang (衡阳市) dans la province du Hunan. Il n’est plus qu’à 500 km de l’arrivée à Guangdong, une distance qu’il pourrait parcourir en 2 jours.
Le cycliste le plus proche de lui est Mickaël Joguet, actuellement à Xi’an (西安市) dans la province de Shaanxi. Il est environ à 1200 km de Raf Van Hulle.
Ensuite vient Éric Morel, 900 km derrière Mickaël.

Journal de bord de Thierry Rassat

Jour 37 : ce soir je m’arrête dans complexe hôtelier où l’on peut manger, se laver (pour 500 tinde = 1,2 euro ) proche de Kyzylorda. Mais ensuite c’est un peu une histoire à dormir debout : je leur demande si je peux dormir. Il semble qu’aucune chambre ne soit libre. Alors le gardien me fait dormir un moment dans sa Mercedes en attendant qu’une place se libère ! Puis vient me chercher vers 23h30 et pour 2000 tinde, je vais dormir là où l’on mange ! Enfin presque… parce qu’à 3h du matin je dois laisser ma place et dormir sur une autre banquette.

Jour 38 : Je traverse la ville de Kyzylorda (changement de fuseau horaire), je m’arrête à 180 km de la ville de Turkestan. La route est bonne. Le soleil est là et j’ai fais 170 km aujourd’hui, ce qui est plutôt bien! Le soir, je dors à côté d’une mosquée ce qui me fait profiter des prières de l’imam lancé par haut parleur jusqu’à 22h45 !

Laurent Souchet dans la vallée du souffle du dragon

41e jour de voyage : Laurent Souchet traverse le désert de Gobi, en Chine, il rencontre un cycliste Chinois de Hamin, puis il traverse un lieu situé à -39 m en dessous du niveau de la mer… dans la vallée du souffle du dragon.

Raf Van Hulle passe le cap des 10 000 km à vélo solaire

Raf Van Hulle a dormi près de Xian de Xixia (西峡县), il traverse en ce moment Dengzhou (邓州市) après avoir parcouru 10 058 km. Aujourd’hui 27 juillet entre 9h et 10h, il a donc passé le cap des 10000 km, 38 jours après son départ de Chamonix.

Il lui reste environ 1300 km pour arriver à Guangzhou (Canton).
Son plus proche poursuivant, Mickaël Joguet (9354 km parcourus), est environ à 1000 km derrière lui. Ensuite vient Éric Morel (8486 km).

Corinne Courvalin pourra-t-elle continuer ?

Corinne Courvalin rencontre de gros soucis techniques : son vélo est tombé ce qui a endommagé son plateau et une pédale. Elle attend la livraison de pièces de rechange ce qui l’oblige à un arrêt de plusieurs jours. Si le colis n’arrive pas, elle envisage d’abandonner.
Ce matin, c’est avec tristesse qu’elle voit partir ses compagnons de route, Catherine et Didier Pozzobon, Gilles Coural et Fraçois Médalle. En attendant, elle fait construire une solide béquille pour tenir son vélo correctement en équilibre.

Justin et Anne-Sophie en Iran

Justin et Anne-Sophie ont choisi de rouler au sud : après la Turquie, les voici en Iran d’où ils s’envoleront prochainement pour se rendre à leur propre mariage au mois d’août.

Des problèmes techniques, encore !

 Chaque suntripeur, un jour ou l’autre, se trouve face à des problèmes techniques : à lui de trouver une solution, soit chez un artisan local, soit en se faisant envoyer de France une pièce de rechange.

Alain et Jean-Claude en Géorgie

Retour au climat continental : aujourd’hui, malgré le relief, ils ont parcouru 212 km en prenant le temps de voir et de regarder ce qu’il y avait de splendide sur leur route. Que dire de la beauté d’un pays méconnu du grand public ? C’est une destination pour les amoureux de la nature, de la biodiversité, du dépaysement…

Le point de situation sur les suntripeurs

Il y a les cyclistes solaires les plus rapides, certains sont déjà en Chine, d’autres vont y arriver bientôt. Mais les autres, où sont-ils ?  La majorité d’entre eux s’échelonnent tout au long de la route du Nord tracée par Raf Van Hulle.


Les premiers traversent les steppes du Kazakhstan :

  • Jack Butler qui va bientôt passer le cap des 6000 km,
  • Herman Segers,
  • Laurent Souchet,
  • Yann et Bernard Cauquil,
  • Peter Helsen et Dirk Huygue qui roulent ensemble,
  • Daniel Jenni et son vélo original,
  • Romain Neauport qui invente désormais sa propre route,
  • Thierry Rassat
  • et enfin, Lionel Serrat qui vient de passer la frontière.

Les suivant sont en Russie :

  • Paul Baudry,
  • Michael Polak,
  • Franoise Denel la doyenne qui totalise plus de 3600 km,
  • Corinne Courvalin,
  • Jurgen Bulkholz
  • Eymeric Thuliez.
    Plus aucun cycliste n’est en Ukraine. Michel Bamps a abandonné le Sun Trip à cause de problèmes techniques majeurs.

Certains ont bifurqué vers le Sud  :

  • Catherine et Didier Pozzobon,
  • François Medalle  et Gilles Coural,
  • Lewyllie Gregory avec son vélo en bambou.

Ils se rapprochent de ceux qui avait choisi la route du Sud dès le début :

  • Justin Lemire-Elmore et Anne-Sophie Rodet qui sont en Iran,
  • Alain et Jean-Claude Viguier qui sont en Géorgie ainsi que
  • Youssef El Haouass et Mohamed Saïd Jeberi,
  • Patrice Plozner encore en Turquie.

Entraide et solidarité humaine

Tous les suntripeurs apprécient l’accueil et la solidarité des gens qu’ils rencontrent, tout spécialement lorsqu’ils ont un problème technique.
Voici ce que raconte Michael Polak : «Les habitants de Borissoglebsk étaient très serviables : quand j’ai eu besoin d’aide avec ma roue dont des rayons étaient cassés, non seulement ils ont réussi à trouver des rayons de vélo une demi-heure avant la fermeture du magasin le samedi, mais en plus ils m’ont offert une bière bien fraîche !»

La magie des steppes selon Romain

Les impressions de Romain Neauport :
On pourrait se dire qu’il n’y a rien à voir et pourtant les étendues des steppes sont saisissantes de beauté. On pourrait se sentir seul mais les gens qu’on trouve sont tous disponibles pour quoi que ce soit. Une certaine forme de magie est à l’oeuvre. Parfois c’est impressionnant de s’assoir, de contempler, ne pas lutter et juste s’imprégner.

Un deuxième cycliste solaire arrivé en Chine

Lundi 16 juillet, Stéphane Bertrand est le deuxième suntripeur à entrer en Chine, après Raf Van Hulle. Il aura parcouru 7150 km avec son vélo solaire pour arriver à cette frontière.

Dans le sud du Kazakhstan, Stéphane Bertrand a rencontré Syzbayev qui avait participé au Sun Trip en 2013.

Des nouvelles des suntripeurs de la route du Sud

Justin et Anne-Sophie Lemire-Elmore ont passé la frontière hier, ils ont passé leur première nuit en Iran (4100 km depuis leur départ).
Alain et Jean-Claude Viguier continuent leur itinéraire au bord de la Mer Noire, ils ont quitté la Turquie pour entrer en Géorgie aujourd’hui. Ils sont actuellement à Batoumi (ბათუმი).
Youssef et Mohamed, qui suivent eux aussi le bord de la Mer Noire, viennent de quitter Trabzon en Turquie.
Ensuite arrive Patrice Plozner qui est entre Istanbul et Trabzon.