Séminaire de préparation au Sun Trip 2020

Une préparation au Sun Trip 2020 était organisée ce week-end à Lyon. Elle a réuni 30 participants sur la cinquantaine d’inscrits et s’est déroulée dans une ambiance à la fois studieuse, passionnante et conviviale.
Pour préparer efficacement ce rallye à vélo solaire, de nombreuses de thématiques ont été abordées :
– les aspects administratifs, formalités aux frontières et visas,
– les itinéraires et variantes possibles,
– les différences culturelles des pays traversés,
– le fonctionnement des vélos solaires, le règlement technique,
– le suivi de la météorologie et son impact sur la navigation,
– la communication : vidéo, réseaux sociaux etc…

C week-end a aussi permis à chacun de rencontrer les autres participants. Les échanges informels furent nombreux, entre les conférences et les ateliers, autour des repas ou devant une bière, à toute heure du jour et de la nuit !
Ce fut l’occasion de rencontres riches entre suntripeurs expérimentés et nouveaux venus, entre francophones et anglophones, entre techniciens et voyageurs… L’enthousiasme et la joie du partage se lisaient sur les visages.

Samedi soir, nous avons fêté le nouvel an chinois en présence du consul de Chine à Lyon et des 3 SunTrip managers chinoises. Dimanche, Luc Giros nous a présenté son tour d’Europe : plus de 18000 km effectués sur le vélo solaire utilisé par Mickaël Joguet lors du Sun Trip 2018.

Nous remercions tous Florian Bailly pour l’organisation de ce moment fructueux, ainsi que tous les membres de l’organisation qui ont contribué au bon déroulement de l’événement : Béatrice et Yannick, Christophe Bayard (Vécolo), Benoit Ganivet, Annick-Marie qui assurait avec brio la traduction casi-simultanée pour les participants non-francophones.

Un tour à vélo solaire dans les Pyrénées sur France3

Dans l’émission “Faut pas rêver”, Carolina De Salvo nous fait découvrir les paysages de Cerdagne et ses installations solaires avant de continuer une grande traversée des Pyrénées jusqu’en Aragon en Espagne.
Le périple de Carolina débute dans un ancien train jusqu’à la gare isolée d’Estavar. Elle y rejoint Bernard Cauquil, inventeur d’un tandem qui roule à l’énergie solaire. Au guidon du Twin Dragon Fly, Carolina continue son parcours grâce au soleil, une richesse de cette région où il brille plus de 320 jours par an! A Mont-Louis, elle rencontre Denis qui fait une démonstration du premier four solaire au monde.

[Extrait de l’émission consacré au vélo solaire]

Carolina poursuit son voyage jalonné de rencontres inoubliables, placées sous le signe de l’amour inconditionnel que portent ceux qui vivent au cœur des Pyrénées !
[Lien vers l’émission complète en replay “Faut Pas Rêver: par amour des Pyrénées” diffusée le mercredi 15 janvier sur France 3]

Le Sun Trip 2020 dans le magazine L’Équipe.fr

Aujourd’hui, un très bel article sur le Sun Trip a été publié par le magazine L’Équipe. Retrouvez l’article complet en ligne sur : https://www.lequipe.fr.

En voici quelques extraits ci-dessous :
« En juin, les concurrents du Sun Trip rouleront de Lyon à Canton en Chine sur des vélos à assistance électro-solaire. Au programme : 12 000 km et quinze pays traversés.

(DR)

Naviguant sur Internet sans trop regarder la boussole, Jean-Marc Dubouloz, cycliste amateur, tombe sur un film relatant l’édition 2018 du « Sun Trip ». Les images montraient d’étranges cyclistes progressant sur les pentes alpines, au fil des plaines d’Europe centrale, ou sous le ciel écrasant de la steppe kazakhe. Pédalant allongés à l’abri sous leurs panneaux solaires, ou les tractant sur une remorque attachée à leur vélo traditionnel, les concurrents du Sun Trip ralliaient Lyon à… Canton, 12 000 kilomètres plus loin !
Coup de foudre de Jean-Marc Dubouloz : « Je suis resté stupéfait, raconte cet entrepreneur dans l’audiovisuel. J’ai immédiatement su que je voulais faire ça.»

(DR)

Lancée en 2013 par Florian Bailly, cette épreuve hors du commun se veut une sorte de « Vendée Globe terrestre ». […] La règle en est simple: atteindre la destination finale en autonomie sur des vélos à « assistance électro-solaire » (traditionnels ou couchés, vélos cargos, etc.) . Toute recharge sur secteur étant strictement interdite, les concurrents avanceront d’autant plus vite que le ciel sera bleu. Inversement, jours de pluie et de grisaille réclament plus d’effort musculaire, promettant à la fois fatigue et moindres distances. […]

« Ce qui m’a séduit, c’est ce mélange inédit d’aventure humaine et de technologie », explique Dubouloz. Le cinquantenaire se passionne aussi pour la question des mobilités douces […]: l’énergie nécessaire à chaque participant pour rallier Canton est pour 1/3 d’origine musculaire et pour 2/3 photovoltaïque. […] Sur une si longue aventure, il faut réduire les risques d’avarie, et surtout prévoir de réparer par soi-même. […]

Le temps limite pour rallier Canton est fixé à trois mois et demi. Notre cycliste amateur vise sous la barre des 60 jours. Le 1er juin prochain débutera pour lui « l’aventure d’une vie ».

Auteur : Olivier Haralambon
Publié le 13 janvier 2020 sur
https://www.lequipe.fr.