Bilan carbone d’un voyage de 10.000 km

Aujourd’hui, tout le monde s’accorde sur le fait qu’il est urgent de réduire nos émissions de CO². Je me demandais justement quels étaient les écarts en terme d’émission de CO² entre les différents modes de transport.
La réponse à cette question simple est finalement assez complexe: beaucoup de facteurs entrent dans les calculs, à commencer par le nombre moyen de passagers dans un avion, dans une voiture.

Pour le tableau ci-dessous, j’ai utilisé les données* publiées par l’Agence Européenne de l’Environnement pour calculer l’émission de CO² pour un voyage de 10.000km, soit la distance que nous allons parcourir durant le Sun Trip Europe.


(* Moyennes: 88 passagers/avion, 2,2 passagers/voiture grande distance)

Pour se donner une échelle de ces valeurs, le plus simple est de les comparer à l’émission annuelle de CO² d’un Français, soit 12 tonnes d’équivalent CO2 à travers ses déplacements et son logement (chauffage, eau chaude, électricité) durant une année.
On peut voir ainsi qu’en avion, un voyage de 10.000 km augmenterait de près d’un quart le bilan carbone annuel d’un français!
N.B.: l’approche présentée ci-dessus ne prend pas en compte la fabrication des véhicules.