Évolution de mon vélo solaire en 2018

Cet été, mon projet est de voyager en Europe avec mon vélo solaire, mais je voulais avoir la possibilité de prendre le train soit pour partir, soit au retour. Comment faire ? J’ai dû totalement repenser le véhicule solaire avec lequel j’avais participé l’an dernier sur le Sun Trip Tour 2017.

1) j’ai choisi mon vélo pliant auquel j’ai ajouté une assistance électrique.

2) j’ai construit une nouvelle remorque, beaucoup plus basse que celle de 2017 pour plus de solidité. Mais j’ai conservé son principe simple : en quelques secondes, les panneaux solaires peuvent passer d’une position horizontale à une position verticale et ainsi la remorque ne prend pas plus de place qu’un vélo. Dans le train, il ne restera plus qu’à espérer un regard bienveillant des contrôleurs pour cet équipement hors norme.

J’ai testé cette remorque lorsque nous avons accompagné les participants du Sun Trip 2018 durant leur prologue de Lyon à Chamonix.

Sur la route, elle s’est très bien comportée,dans les descentes (très stable) comme dans les montées (légère = 10 kg sans les bagages).

Dans le train TER du retour, la remorque a été acceptée sans problème par les contrôleurs. A tester à d’autres occasions, dans d’autres pays…

Les personnes intéressés par cette auto-construction (DIY) peuvent me contacter à cette adresse courriel :

Vues : 15